CPL : Pacific FC a du caractère

Après le match de samedi soir qui a vu Forge FC s’imposer face à York United FC et prendre la place de leader de CPL, le Pacific FC a répondu en s’imposant contre Valour. La lutte en haut du tableau s’annonce acharnée tandis que les autres équipes se sont neutralisées durant les autres rencontres.

ATLETICO OTTAWA – HFX WANDERERS FC: 2-2 (1-1). Buts: Wright (39e), Shaw (75e, sp) pour l’Atlético Ottawa; Morelli (2e, sp), 51e) pour les Wanderers. Les deux équipes ne sont pas parvenues à se départager au terme d’un match assez haché avec l’expulsion de Ryan Telfer pendant les arrêts de jeu de la première mi-temps. Au total, 7 cartons jaunes et un but sur penalty pour chaque équipe. Un jeu très similaire et très équilibré sur l’ensemble du match tant sur les occasions, la possession de balle et le nombre de fautes concédées.

Mista avait aligné les deux nouveaux arrivants dans le onze de départ : Nyal Higgins et Myles Cornwall. Les Wanderers avaient bien lancé le match en obtenant un penalty au bout de 120 secondes pour une faute de Nyal Higgins sur Samuel Walter à l’entrée de la surface de réparation. Joao Morelli le transforma (0-1, 2e). Un but qui lui permet de prendre la tête des classements des buteurs de cette Canadian Premier League avec 6 réalisations. A noter que ce penalty est le huitième de la saison concédée par l’équipe ontarienne. A l’issue d’un corner et d’une hésitation dans la relance, Ryan Telfer dévia le ballon pour Brian Wright qui expédia le ballon de la tête au fond des filets de Christian Oxner et permit à l’équipe locale d’égaliser avant la mi-temps (1-1, 39e). Les joueurs de Mista se retrouvaient à dix après l’expulsion de Ryan Talfer auteur d’un tacle assez appuyé sur Pierre Lamothe. Le carton est jaune dans un premier temps avant d’être suivi par un rouge à la suite d’un comportement jugé violent a l’encontre de ses adversaires et de l’arbitre. L’international de Trinidad et Tobago était jusque-là le meilleur homme sur le terrain.

La deuxième période repartit sur le même rythme pour les Wanderers qui faillirent reprendre l’avantage grâce à Stefan Karajovanovic, mais le portier d’Ottawa prit le dessus sur l’attaquant (46e). Cinq minutes plus tard, Joao Morelli, bien servi dans la profondeur, a doublé la mise d’une frappe croisée du gauche après un magnifique service en profondeur de Jérémy Gagnon-Laparé (1-2, 51e). Les hommes de Mista sont parvenus tout de même à égaliser, malgré l’infériorité numérique, sur un penalty transformé par Malcom Shaw obtenu pour une faute à la limite de la surface de Christian Oxner sur Brian Wright (2-2, 75e). Malgré la pression mise par les joueurs d’Halifax sur le but adverse, le score n’évolua plus.

CAVALRY FC – FC EDMONTON : 2-2 (1-1). Buts : Di Chiara (30e), Mason (89e) pour Cavalry FC ; Gonzalez (7e), Aird (65e) sp pour le FC Edmonton. Les deux formations ne sont pas parvenues à se départager pour ce derby de l’AI joué à Calgary. Le match s’est très vite emballé et ce sont les visiteurs qui ont le mieux démarré en ouvrant le score grâce à un but d’Azriel Gonzalez sur un superbe service d’Adam Najem. Le natif de Las Vegas trompa du pied gauche le gardien de but des Cavs (0-1, 7e). Après ce but, les Cavs ont monté leur intensité de pressing et c’est Jo Di Chiara, le milieu de terrain, ex-joueur de York9, qui parvint à égaliser. Contré sur sa première frappe, il récupéra le ballon dans la même position et ajusta le gardien des Eddies (1-1, 30e). Les hommes de Tommy Wheeldom Jr ont subi les assauts des Cavs jusqu’à la mi-temps et si le score était toujours nul, ce fut en grande partie grâce au portier des Eddies Connor James.

Dès le début de la seconde période, les Cavs prirent le jeu à leur compte avec une bonne maitrise et c’est contre le court du jeu que les Eddies reprenaient l’avantage sur penalty pour une main du défenseur. Fraser Aird ne laissa aucune chance à Marco Carducci, pris à contre-pied (2-1, 65e). Les Eddies semblaient tenir le résultat mais Joe Mason, dans la dernière minute du temps règlementaire, permit aux partenaires de Mohamed Farsi d’obtenir un résultat nul largement mérité. Bien servi dans la surface de réparation, l’attaquant des Cavs se retourna et trompa Connor James d’une frappe à ras de terre en glissant (2-2, 89e).

Les Eddies n’ont pas démérité par leurs efforts défensifs, mais les Cavs, emmené par un Mohamed Farsi très solide aujourd’hui, auraient largement pu l’emporter vu le nombre d’occasions mais Connor James en avait décidé autrement.

PACIFIC FC – VALOUR FC : 3-2 (3-1). Buts : Diaz (11e), Polisi (22e), Campbell (35e) pour Pacific FC ; Ricci (15e), Aleman (86e, sp) pour Valour FC.

Grosse affiche entre le Pacific FC et le FC Valour. Pacific FC s’est vu perdre le fauteuil de leader la veille au bénéfice de Forge FC alors que Valour FC connait une meilleure dynamique sur les derniers matchs. Les hommes de Pa-Modou Kah se sont montrés les plus en jambes dès le début du match avec une bonne maitrise de la balle et du jeu. De leur côté, les joueurs du Manitoba semblaient un peu dépassés et très désorganisés en défense.

Les Tridents ont marqué trois fois en première période. Alejandro Diaz a été le premier à tromper Jonathan Sirois à la suite d’une récupération du ballon par Matteo Polisi au pressing qui mit l’attaquant en bonne position face au but et qui n’a pas tremblé pour tromper le portier de Valour FC (1-0, 11e). Les hommes de Robert Gale ont très vite réagi avec une égalisation par son attaquant Austin Ricci bien lancé en profondeur et qui trompa Callum Irving d’une frappe croisée du pied gauche (1-1, 17e). Pacific FC a pris les choses en main à la suite du but égalisateur et Matteo Polisi fut récompensé de tous ses efforts de début de match. Terran Campbell s’est joué de la défense côté droit et repiqua vers la surface de réparation pour servir l’attaquant des Tridents sur un plateau qui ne laissa aucune chance à Jonathan Sirois (2-1, 22e). Ce fut ensuite au tour de Terran Campbell de devenir le bourreau des coéquipiers d’Arnold Bouka Moutou à la reprise d’un centre d’Alejandro Diaz depuis la gauche (3-1, 35e).

En deuxième période, le jeu fut plus équilibré avec une intensité moins appuyée mais quelques belles occasions de part et d’autre. Keven Aleman a raté l’impossible quand il fut servi par Austin Ricci à la suite d’un contre mais seul face au but vide, l’attaquant mis le ballon en dehors du cadre (55e). Pacific FC pouvait définitivement se mettre à l’abri mais Jonathan Sirois s’est montre très réactif dans sa surface de réparation par deux fois (72e). Valour FC a obtenu un penalty dans les dernières minutes que Keven Aleman a transformé (3-2, 86e) mais le score n’a plus évolué et les Tridents s’imposent face à Valour FC au terme d’une rencontre à deux visages.

Avec cette victoire, les coéquipiers de Marco Bustos, absent pour blessure, ont fait la job et permettent au Pacific FC de reprendre la tête de la Canadian Premier League. Valour FC, quatrième, reste toujours en course pour le final four et se retrouve à 6 points du leader.

Crédit Photo: Canadian Premier League

Christophe Ambar

Autres articles intéressant

Michel Fischer (Beauport – PLSQ féminine) : « Je voulais un nouveau défi »
Hailey Walsh (Gee-Gees) ready to realize her dream in Europe
Tour d’Europe du 3 décembre : Cristiano Ronaldo passe le cap des 800 !