Éliminatoires CM 2022 : La belle opération du Canada face au Costa Rica, les notes des joueurs

John Herdman avait proposé une équipe offensive dans le froid d’Edmonton pour mettre à mal les Costaricains, handicapé par l’absence de leur gardien vedette Keylor Navas. Après 20 minutes intéressantes, le Canada a vu son jeu se diluer face à une défense adverse assez dense. Il a fallu une faute de mains du gardien pour voir Jonathan David libérer le stade d’Edmonton (1-0). À mi-parcours, le Canada est un solide troisième de ce tour final des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Place au choc contre le Mexique mardi!

Milan Borjan (6/10) : De retour et préféré à Maxime Crépeau, le gardien a apporté son expérience. Il fut l’auteur d’un bel arrêt sur une frappe puissante de vingt mètres (35e). Pour le reste, la soirée fut plutôt tranquille pour le gardien de l’Étoile rouge de Belgrade.

Richmond Laryea (6) : Le latéral droit a été averti rapidement dans la rencontre pour une faute inutile au milieu de terrain contre un adversaire dos au but. Malgré quelques gestes de nervosité, il a bien négocié son duel en position de dernier défenseur face à Ortiz sur un long ballon en profondeur (31e). Il a tenu son couloir en deuxième période. Remplacé par Allistair Johnston (71e).

Steven Vitoria (8) : Solide et sûr dans l’axe de la défense, il fut proche de marquer le but du break de la tête sur corner (60e). Le défenseur de Moreirense a évolué une coche au-dessus des attaquants adverses.

Kamal Miller (6) : Auteur d’une main qui aurait pu coûter cher (13e), le défenseur central fut tout de même solide dans les duels. Son entente avec Steven Vitoria a aidé le Canada à préserver pas mal de sérénité.

Samuel Adekugbe (8) : Le défenseur gauche fut intéressant pour appuyer les phases offensives. Il adressa une magnifique passe à Jonathan David qui s’écroula dans la surface (37e). En défense, il s’est révélé intraitable en proposant des relances toujours propres avec une technique nettement au-dessus de la moyenne.

Stephen Eustaquio (7) : Organisateur du jeu, il a eu par moments des difficultés à trouver ses partenaires devant lui face à une défense costaricaine qui avait pris la mesure des attaquants. Ses coups de pieds arrêtés ont aussi été intéressants.

Mark Anthony Kaye (7) : Un vrai combat pour le grand milieu de terrain. Son physique s’est révélé très utile pour éviter les contre-attaques adverses et permettre une pression constante sur le bloc adverse. Remplacé par Atiba Hutchinson, qui égale le nombre de sélections de Julian De Guzman avec 89 apparitions (71e).

Liam Millar (6) : Très disponible en début de rencontre, le joueur de Bâle a offert des passes intéressantes dans la surface de réparation adverse (2e, 14e). Dans tous les bons coups, il fut ensuite plus discret après la demi-heure de jeu. Remplacé par Cyle Larin (64e).

Tajon Buchanan (6) : L’attaquant a mal négocié une offensive intéressante en perdant le ballon sur sa conduite de balle (27e) mais eut un éclair de génie sur une reprise acrobatique qui heurta la barre transversale (53e). Son dynamisme apporte de la fluidité dans le jeu mais l’ensemble était trop imprécis pour créer le danger sur le but adverse.

Alphonso Davies (5) : Devant son public d’Edmonton, le joueur du Bayern Munich a voulu briller au point de vouloir en faire un peu trop par moments à l’image de sa perte de balle alors qu’il était entouré de trois joueurs (69e). Sa reprise en demi-volée sur un nouveau centre d’Adekugbe aurait mérité meilleur sort que de finir en tribune (66e). Remplacé par Jonathan Osorio (82e).

Jonathan David (6) : Très discret en première période, l’attaquant lillois profita d’une erreur du gardien Leonel Moreira pour ouvrir la marque (57e). Remplacé par Ike Ugbo (82e), qui fêta sa première sélection en envoyant un missile juste à côté des buts (90+3e).

Julien Dubois

Autres articles intéressant

Pierre Lamothe (Wanderers, CPL) : “Devenir un joueur sur lequel on compte à chaque match”
Forge FC rejoint Pacific FC en finale de la CPL
Pacific FC, premier finaliste CPL 2021