JO: Canada – France, de la revanche dans l’air?

Le Canada retrouve la France en quart de finale du tournoi olympique. Les deux équipes ont un passé en commun puisque les coéquipières de Christine Sinclair avaient remporté le Bronze à Londres en 2012 aux dépens des Bleues. Quatre ans, c’était juste hier…

Les deux équipes se connaissent plutôt bien. Mi-juillet encore, les deux équipes s’affrontaient encore lors d’un match de préparation à Auxerre. L’équipe de France remaniée l’avait emporté 1-0 mais depuis la donne a changé. Le Canada affiche une confiance inébranlable. Que ce soit défensivement ou offensivement, les joueuses de John Herdman sont d’une efficacité rare. Christine Sinclair assume aisément son rôle de leader. Si elle reste sur le banc, Melissa Tancredi prend la relève. Derrière, les jeunes Buchanan, Lawrence ou encore Quinn sont très solides. Le Canada marque au moins deux buts par match, plie sous la pression mais s’incline rarement. Un parcours sans faute. D’ailleurs, il est le seul pays du tournoi à avoir pu engranger les neufs points lors de la phase de poules en battant au passage l’Allemagne, numéro deux mondial, pour la première fois en douze confrontations : « Les joueuses savaient ce qu’elles voulaient faire lors du dernier match de groupes, assure le sélectionneur. Battre la deuxième meilleure équipe du monde et faire l’histoire. Nous sommes la première équipe canadienne à finir au sommet de notre groupe. »

Que du positif. Mais désormais, les compteurs sont à zéro et l’équipe de France reste l’un des derniers obstacles avant le podium. John Herdman s’est montré sûr de lui la veille de la rencontre : « La France est une équipe de classe mondiale et nous savons ce dont les Françaises sont capables. Nous sommes prêts techniquement, physiquement et mentalement. La France est la troisième meilleure équipe du monde, mais le Canada est une équipe qui a du mordant et un bon esprit. » L’état d’esprit justement. Le sélectionneur a beaucoup insisté sur ce facteur avant les Jeux montrant que les Canadiennes faisaient preuve d’une solidarité hors du commun. Désormais, elles jouent leur avenir durant 90 minutes et la pression sera beaucoup plus forte que lors des trois premiers matchs. Les six filles ayant gagné le bronze en 2012 seront des guides nécessaires… et il va falloir être solide !

Canada – France, ce soir 18h (HE)

Le vainqueur de ce match rencontrera le vainqueur de Chine-Allemagne.

Les deux autres quarts de finale :

Brésil – Australie

USA – Suède

Autres articles intéressant

Manchester United aux deux visages contre Brentford
Malawi – Sénégal : Les notes des joueurs
Sylvain Rastello : l’heure du professionnalisme est venue