Marie-Ève Nault, une Canadienne en plein rêve olympique

Marie-Ève Nault a connu le soccer de haut niveau. Partie de Trois-Rivières, elle a gravi tous les échelons avant d’être sélectionnée en équipe nationale. Une expérience émotionnelle vraiment spéciale.

Marie-Ève, vous avez connu le bonheur de jouer la Coupe du Monde et les JO. Quel est votre plus beau souvenir? Le plus triste?

Mon plus beau moment est d’avoir participé aux Jeux olympiques de Londres en 2012 et ainsi réaliser mon rêve!! Je me souviendrai toujours du moment lorsque l’arbitre a sifflé la fin du match contre la France que nous avons gagné 1-0! La remise de médailles devant plus de 80 000 spectateurs au stade de Wembley est aussi un fait marquant! Et plus récemment, ma participation à ma deuxième Coupe du Monde au Canada a été incroyable! De pouvoir jouer devant ma famille, mes amis et nos supporteurs canadiens qui étaient plus de 50 000 à chaque match est un sentiment que je n’oublierai jamais! Le plus triste a été notre défaite de 4-3 en prolongation contre les États-Unis en demi-finale à Londres. Cette défaite était crève-cœur après une performance incroyable de Sincy et du reste de l’équipe. Il semble que les États-Unis trouvent toujours un moyen!

En quoi porter le maillot du Canada est-il si particulier?

C’est un honneur de pouvoir porter le maillot et d’avoir la chance de représenter mon pays. Mais c’est encore plus que de représenter juste le Canada puisque je veux aussi représenter ma ville et ma province. C’est une fierté puisqu’à chaque fois que je porte le maillot canadien, je me souviens de tout ce que j’ai du faire pour y arriver et de tous ceux et celles qui m’ont encouragée et aidée à y arriver.  Et c’est aussi particulier puisque je pense à celles qui ont porté le maillot avant moi et être une inspiration  pour la prochaine génération!

Que pensez-vous des chances du Canada lors des JO de Rio?

Le Canada a le potentiel pour ramener une autre médaille de Rio. L’équipe me rappelle énormément celle de Londres côté chimie puisqu’il y a un respect mutuel et authentique entre chaque fille sur et en dehors du terrain. En plus, l’équipe a beaucoup évolué tactiquement depuis Londres et il y a aussi un mixte excitant de joueuses expérimentées et de jeunes joueuses qui amène une nouvelle créativité et dimension à l’équipe!

Retrouvez les interviews de Marie-Ève Nault sur ses débuts et sa carrière en club

Autres articles intéressant

CPL : Pacific FC couronné!
Pierre Lamothe (Wanderers, CPL) : “Devenir un joueur sur lequel on compte à chaque match”
Forge FC rejoint Pacific FC en finale de la CPL