Chelsea – Brighton : les notes des joueurs

Chelsea a montré un visage peu conquérant face à Brighton cet après-midi (1-1). Les Blues ont ouvert la marque sur un but controversé de Lukaku mais ont craqué logiquement en fin de match après avoir subi en deuxième période. Manchester City a l’occasion de prendre le large au classement.

Chelsea

Édouard Mendy (6) : Peu sollicité en début de rencontre, il eut un premier arrêt facile sur une frappe de Bissouma (35e) avant de réaliser un superbe réflexe sur une tentative dans la surface de Lallana suite à une action confuse (37e). Il repoussa avec difficulté une lourde frappe de Bissouma (53e) et s’inclina finalement sur une reprise de la tête de Wellbeck dans les arrêts de jeu (90e+1).

Cesar Azpilicueta (6) : Pressenti du côté du FC Barcelone, le défenseur a réalisé une prestation solide pour son 450e match avec Chelsea et a même trouvé le poteau suite à un ballon mal négocié par Sanchez sur corner (16e). Il réalisa ensuite une intervention décisive devant Maupay (64e). Il eut quand même quelques moments difficiles face à March après la pause.

Andreas Christensen (7) : Toujours en couverture pour museler Maupay, le défenseur danois s’est bien acquitté de sa tâche. Blessé, il dut laisser sa place à la pause à Trevoh Chalobah (5), qui a connu des moments difficiles face à l’attaquant français. Le jeune défenseur a fait ce qu’il a pu et proprement mais fut pris de la tête sur l’égalisation (90e+1).

Antonio Rudiger (7) : Plusieurs montées de balle rageuses pour apporter le danger dans la surface et une tête bien captée par le gardien (16e). Il réalisa un excellent retour défensif pour annihiler un contre de Lamptey (23e). Ombre au tableau, sa rugueuse intervention sur Lamptey qui lui coûta un carton jaune, un moindre mal (41e). Il sauva son équipe de l’égalisation en se jetant sur une frappe de Maupay alors que Mendy était hors de ses buts (59e). En fin de contrat, l’Allemand devrait rebondir dans un club tout aussi réputé que Chelsea.

Reece James (non noté) : Il participa à plusieurs actions intéressantes et était l’un des acteurs de ce début de rencontre. Blessé, il fut remplacé par Marcos Alonso (27e, 5), qui n’a pas montré grand-chose, victime d’approximations techniques.

Mateo Kovacic (5) : Bien présent dans le combat, il fut parfois dépassé par la vivacité de ses adversaires. Il n’a pas su contenir la fougue adverse en deuxième période et pécha dans la relance.

Jorginho (5) : Son jeu de passes fut précieux en début de rencontre et permit à Chelsea de dominer. Mais il a disparu ensuite des radars, tout comme ses équipiers, en deuxième période.

Callum Hudson-Odoi (6) : Il offrait plusieurs situations intéressantes à ses partenaires mais gâcha un deux-contre un avec Mason Mount qui aurait pu tuer la rencontre (54e). Remplacé par Ngolo Kanté (66e).

Mason Mount (5) : Toujours menaçant, il n’a pourtant pas eu le rendement que l’on est en droit d’attendre de lui. Il eut finalement peu d’occasions de briller, seulement une frappe dans la surface contrée par Cucurella (79e).

Christian Pulisic (6) : Il provoqua à plusieurs reprises mais sans réel résultat. Plus discret en deuxième période, il subit la loi des défenseurs adverses bien plus énergiques..

Romelu Lukaku (6) : Le Belge est venu à Chelsea pour faire parler sa puissance. C’est chose faite sur un corner sur lequel il ouvrit la marque de la tête en explosant Maupay au marquage (1-0, 29e). Pour le reste, il fut cadenassé et n’arrivait pas à se libérer du marquage adverse.

Brighton

Robert Sanchez (5) : Le gardien fut approximatif sur plusieurs interventions surtout sur une prise de balle manquée sur un corner qui vit finalement une reprise d’Azpilicueta finir sur le poteau (16e).

Marc Cucurella (9) : Il endigua plusieurs offensives de Chelsea sur son flanc gauche et repoussa de la tête un ballon chaud devant Lukaku (7e). Régulier tout au long de la partie, il fut intraitable avec tous les clients qui lui ont été proposés. Il jaillit encore devant Kanté pour assurer ensuite une belle relance (85e). Finalement, c’est lui qui centra pour Wellbeck pour l’égalisation (1-1, 90e+1).

Dan Burn (7) : Il fallait régler le problème Lukaku. Pour cela, ils étaient deux voire trois défenseurs sur le dos du Belge et Dan Burn a fait son possible pour contrôler le puissant buteur.

Joel Veltman (8) : Il permit à son équipe de ne pas craquer dans l’axe. Il réalisa une intervention incroyable sur une passe d’Hudson-Odoi en deux contre-un avec Mount (54e) et se jeta pour contrer Lukaku (85e).

Tariq Lamptey (7) : Le petit ailier percuta beaucoup au point de poser des difficultés à ses adversaires grâce à son explosivité. Dommage que ses actions ne se terminent pas aussi bien. Remplacé par Enock Wempu (67e).

Adam Lallana (6) : .Concentré sur ses tâches défensives jusqu’à l’ouverture du score, le capitaine tenta sa chance d’un tir puissant dans la surface de réparation mais Édouard Mendy était vigilant (37e). Bien plus influent en deuxième période, il vit son tir partir dans les nuages alors qu’il était bien placé face au but (64e).

Yves Bissouma (7) : De retour de suspension, il réalisa une superbe intervention devant Hudson-Odoi qui s’était ouvert le chemin des buts sur un contre (2e). Il réalisa ensuite une belle interception dans le camp des Blues mais gâchait l’opportunité en ratant sa passe (23e). Bien placé en zone de récupération, il envoya un missile depuis l’entrée de la surface de réparation qu’Édouard Mendy repoussa à l’emporte-pièce (53e).

Alexis Mac Allister (6) : Difficile pour l’Argentin d’exister avec une équipe évoluant bien trop bas. Cela s’est arrangé par la suite avec davantage de solutions autour de lui. Remplacé par Danny Welbeck (80e).

Jakub Moder (5) : Sa reprise de l’extérieur du pied atterrit juste au-dessus de la barre transversale (46e). Pour le reste, il fut plutôt discret. Remplacé par Steven Alzate (87e).

Solly March (6) : L’Anglais a fait parler son pied gauche à plusieurs reprises et proposa plusieurs centres intéressants qui n’ont pourtant pas trouvé preneur.

Neal Maupay (7) : Difficile pour le Français de trouver sa place en pointe de l’attaque alors que ses équipiers évoluaient bien plus bas. Il fut anormalement au marquage de Lukaku sur le corner qui amena l’ouverture du score. Il tenta d’accrocher le Belge mais ce fut lui qui fut puni par un coup sur le visage (28e). Son abattage reste tout de même précieux à l’image de ce pressing sur Édouard Mendy qui aurait pu permettre à son équipe de récupérer un ballon intéressant (49e). Il manqua le cadre pour quelques centimètres sur une frappe croisée sur laquelle tout le monde était battu (55e).

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Commnuniqué du club de St-Laurent après la fin de match contre Mont-Royal Outremont
St-Laurent battu, FC Laval possiblement champion de PLSQ
Le CS Roussillon veut garder et valoriser ses jeunes à travers une licence provinciale