Euro groupe E : L’Espagne en danger!

GROUPE E

Pologne – Slovaquie – Espagne – Suède

Pologne

Sélectionneur : Paulo Sousa

Gardiens : Łukasz Fabiański, Wojciech Szczęsny, Łukasz Skorupski

Défenseurs : Jan Bednarek, Bartosz Bereszyński, Pawel Dawidowicz, Kamil Glik, Michał Helik, Tomasz Kędziora, Kamil Piątkowski, Tymoteusz Puchacz, Maciej Rybus

Milieux : Przemysław Frankowski, Kamil Jóźwiak, Mateusz Klich, Kacper Kozłowski, Grzegorsz Krychowiak, Karol Linetty, Jakub Moder, Przemysław Płacheta, Piotr Zieliński

Attaquants : Dawid Kownacki, Robert Lewandowski, Arkadiusz Milik, Karol Świderski, Jakub Świerczok

Contexte : Avec des joueurs très talentueux, la Pologne pourrait reproduire l’exploit de 2016 (quart de finale). Emmené par le buteur le plus en vue du moment, Robert Lewandowski, les Białe Orły sont solides offensivement autant que défensivement. L’équipe n’a encaissé que 5 buts durant les éliminatoires. Mais un récent changement a boulversé la sélection, la fédération a décidé de se séparer de Jerzy Brzęcze, sélectionneur depuis le 12 Juillet 2018, pour nommer Paulo Sousa en début d’année. L’entraineur portugais est arrivé dans le but de dynamiser le jeu de la sélection et va disputer l’Euro avec seulement 4 matchs vécus sur le banc polonais.

Dernier match marquant : Hongrie – Pologne (3-3), match qui marque les débuts de Paulo Sousa sur le banc de touche. Le spectacle était au rendez-vous tout comme le mental des polonais. Menés 2-0, ils ont su égaliser en l’espace de seulement deux minutes à l’heure de jeu.

 

Slovaquie

Sélectionneur : Stefan Tarkovic

Gardiens : Martin Dubravka, Dusan Kuciak, Marek Rodak

Défenseurs : Peter Pekarik, Lubomir Satka, Denis Vavro, Milan Skrinar, Tomáš Hubočan, Dávid Hancko, Martin Koscelník, Martin Valjent

Milieux : Marek Hamšík, Stanislav Lobotka, Patrik Hrošovský, Juraj Kucka, Ondrej Duda, Róbert Mak, Vladimír Weiss, László Bénes, Jakub Hromada, Lukáš Haraslín, Tomáš Suslov, Ján Greguš

Attaquants : Michal Ďuriš, Róbert Boženík, Ivan Schranz

Contexte : La Slovaquie s’est qualifiée pour cet Euro en passant par les barrages. Elle pourra compter sur son taulier Milan Skrinar en défense, tout fraichement champion d’Italie, ainsi que sur son recordman de sélection Marek Hamšík (126). Après un parcours difficile en Ligue des Nations (dernier de son groupe en Ligue B), la sélection de Stefan Tarkovic cherchera à passer les phase de poule, comme à l’Euro 2016, voire plus.

Dernier match marquant : Irlande du Nord – Slovaquie (1-2 ap), le match qui a permis à la Slovaquie d’être ici. Dominateur dans le jeu, c’est un but de l’attaquant Michal Ďuriš à la 110ème minute de jeu qui a permis à son équipe de décrocher sa qualification.

 

Espagne

Sélectionneur : Luis Enrique

Gardiens : David De Gea, Unai Simon, Robert Sanchez

Défenseurs : Jordi Alba, Aymeric Laporte, Éric Garcia, Pau Torres, Diego Llorente, Cesar Azpilicueta, José Gaya

Milieux : Marcos Llorente, Sergio Busquets, Rodri, Pedri, Thiago Alcântara, Koke, Fabian Ruiz

Attaquants : Dani Olmo, Alvaro Morata, Ferran Torres, Gerard Moreno, Mikel Oyarzabal, Adama Traoré, Pablo Sarabia

Star de l’équipe : Thiago Alcântara

Contexte : Privée de son capitaine emblématique Sergio Busquets pendant plusieurs jours, la Roja a pourtant les armes pour aller loin dans la compétition. Cette saison a été l’occasion de voir éclore de grands joueurs comme Éric Garcia, Pau Torres, Rodri, Pedri ou encore Ferran Torres. L’Espagne bénéficie en défense d’Aymeric Laporte, renfort de poids fraichement naturalisé. Si on reproche à Luis Enrique de ne pas avoir de système durable, cela n’a pas empêché son équipe de se qualifier pour le Final 4 de la Ligue des Nations.

Dernier match marquant : Espagne – Allemagne (6-0), pour leur dernier match de Ligue des Nations, les Espagnols ont humilié les allemands dans un match a sens unique avec notamment un triplé de Ferran Torres.

 

Suède

Sélectionneur : Janne Andersson

Gardiens de but : Robin Olsen, Karl-Johan Jonsson, Kristoffer Nordfeldt

Défenseurs : Ludwig Augustinsson, Andreas Granqvist, Victor Lindelöf, Filip Helander, Emil Krafth, Mikael Lustig, Pontus Jansson, Marcus Danielson, Martin Olsson

Milieux : Jens Cajuste, Gustav Svensson, Viktor Claesson, Albin Ekdal, Emil Forsberg, Sebastian Larsson, Kristoffer Olsson, Ken Sema, Mattias Svanberg

Attaquants : Marcus Berg, Dejan Kulusevski, Robin Quaison, Alexander Isak, Jordan Larsson

Contexte : Sans Zlatan Ibrahimovic au final, la Suède dispose à chaque ligne d’un joueur expérimenté. Toujours dangereuse, elle a pour habitude de poser des problèmes aux grandes nations. En attaque, Janne Andersson pourra compter sur un autre géant suédois : Alexander Isak. Le buteur de la Real Sociedad sort d’une saison réussie avec son club en comptabilisant 17 buts en 34 matchs. La Suède est un véritable challenger dans ce groupe E.

Dernier match marquant : Suède – Croatie (2-1), match pour le compte de la Ligue des Nations où les suédois ont disposé des derniers finalistes de la Coupe du Monde. Un résultat acquis grâce à une animation offensive de grande qualité.

Calendrier

Pologne – Slovaquie, lundi 14 juin, 12h
Espagne – Suède, lundi 14 juin, 15h
Suède – Slovaquie, vendredi 18 juin, 15h
Espagne – Pologne, samedi 19 juin, 15h
Suède – Pologne, samedi 23 juin, 12h
Slovaquie – Espagne, samedi 23 juin, 12h.

Suivez le live de l’Euro de justesoccer sur la chaîne Youtube ou la page Facebook de Justesoccer! Première émission vendredi 11 juin 21h!

Autres articles intéressant

AAA : Une poule masculine senior à 16 équipes!
Tour d’Europe du 11 Juin : La Russie touchée par le Covid
Tour d’Europe du 10 juin : Le Portugal est prêt !