L’ancien président de la CONCACAF suspendu à vie

Jeffrey Webb a été reconnu coupable dans le scandale de la FIFA. Président de la CONCACAF de 2012 à 2015, l’homme d’affaires a été suspendu à vie de toute activité dans le soccer.

La justice américaine l’a accusé de corruption, de racket, d’escroquerie et de blanchiment d’argent. L’affaire concerne l’attribution de plusieurs coupes du Monde et différents contrats marketing. Lui-même a reconnu les faits. Il a aussi payé plus de 6,7 millions de dollars US dans le cadre de sa condamnation. À 51 ans, Jeffrey Webb, homme d’affaires originaire des Caïmans, est l’un des premiers dirigeants du soccer mondial à être condamné dans le scandale de la FIFA. Depuis 2015, il était d’ailleurs suspendu à titre provisoire de toute activité dans le soccer. Cette condamnation est devenue permanente aujourd’hui.

Au total, quarante personnes sont visées par la justice américaine pour des faits de corruption. L’ancien président de la CONCACAF n’est pas le seul à passer devant les tribunaux : Eduardo Li (Costa Rica), Eugenio Figuerido (Uruguay) ou encore José Maria Marin (Brésil) sont en attente de leur jugement. Tous ont occupé des postes importants à la FIFA ou dans les différentes fédérations internationales. Aujourd’hui, le président de la CONCACAF est le Canadien Victor Montagliani.

Autres articles intéressant

Haïti futsal : chronique d’un parcours du combattant pour participer aux qualifications de la Coupe du Monde
Coupe du Monde 2022 : L’Italie devra passer par les barrages !
L’ancien coach de Fabrose Aziz Ahmamad est directeur de centre de formation au Maroc