Sylvain Rastello : l’heure du professionnalisme est venue

Sylvain Rastello a joint officiellement cette semaine les Maryland Bobcats, une franchise américaine de troisième division. Une nouvelle ère pour le technicien qui a entraîné au Québec dès la fin des années 80.

Sylvain Rastello fait partie d’une génération de pionniers dans le soccer québécois. Il était l’un des trois « entraîneurs-cadres » qui était en charge de superviser les clubs de la province pour les conseiller dans la formation des cadres et encadrer les premiers sport-études : « C’est en quelque sorte l’ancêtre du directeur technique régional, précise-t-il. Nous étions trois à couvrir le Québec et j’étais en charge de l’Ouest, ce qui représentait Lanaudière, les Laurentides, l’Outaouais et l’Abitibi! Depuis, les clubs et les régions se sont structurés. Certains disent que cela ne bouge pas beaucoup dans le soccer québécois mais je trouve que les choses ont pas mal changé aujourd’hui. » Débarqué de France en 1989, il possédait déjà une expérience dans le coaching mais a tenu à faire toutes ses classes au Canada. Il poursuit : « J’étais l’un des premiers à obtenir ma licence A en 1996. J’ai fait toute ma formation au Canada et aujourd’hui je peux dire que tout ce temps et toute mon implication n’ont pas servi à rien. »

Et pour cause, le coach de 60 ans vient d’être engagé par les Maryland Bobcats, dans la banlieue nord de Washington, pour devenir entraîneur de leur équipe professionnelle en National Independant Soccer Association (troisième division américaine) et directeur sportif : « C’est une opportunité que je ne pouvais pas refuser, poursuit le coach champion canadien U15 avec la sélection du Québec. Je vais entraîner au haut niveau mais je dois aussi structurer le club, ce qui comprend bâtir le centre de formation. » Pour cela, il pourra compter sur l’appui de Paul Ngend, le directeur technique, qu’il connait depuis plusieurs années : « C’est lui qui m’a proposé ce poste, confie Sylvain Rastello. On a travaillé ensemble lorsque nous avons mis en place une académie au Cameroun. L’objectif sera de gagner des titres selon le souhait des propriétaires mais cela dépendra surtout des moyens dont je disposerai. » La première phase du championnat commence en mars pour se terminer en juin. La deuxième se déroulera d’août à novembre. « C’est une certaine fierté pour moi d’être parmi les quelques techniciens québécois à entraîner au niveau professionnel aux États-Unis, se réjouit l’ancien coach de Longueuil. J’ai accumulé tellement d’heures de travail pour obtenir un poste comme celui-ci. »

Julien Dubois 

Autres articles intéressant

Manchester United aux deux visages contre Brentford
Malawi – Sénégal : Les notes des joueurs
Chelsea – Brighton : les notes des joueurs