Impact de Montréal – D.C. United (1-1) : les notes

La défaite face au Fire samedi a poussé Mauro Biello à effectuer plusieurs changements. Hassoun Camara a pris la place de Wandrille Lefèvre en défense centrale tandis que Oyongo retrouvait sa place d’arrière gauche, Toia basculant à droite. Mallace et Mancosu firent aussi les frais d’un changement tactique au profit de Salazar et Venegas. Appliqué en début de match, l’Impact a manqué d’inspiration par la suite n’approchant que trop rarement du but du D.C.

Impact de Montréal – D.C. United : 1-1 (0-1).
Buts : Camara (77e) pour l’Impact ; Neagle (39e, sp) pour D.C. United.

Bush (6) : Autoritaire et efficace, il réalisa une superbe parade sur un tir de Vincent (73e).

Oyongo (6) : Actif dans son couloir gauche en début de match, il s’est peu à peu éteint. Il réveilla le stade à la 74e avec une belle échappée pour servir Drogba, signalé hors-jeu.

Ciman (6) : Sobre, solide, le défenseur belge a fait son match. Il a aussi montré des signes d’agacement devant la passivité de certains de ses équipiers.

Camara (8) : Replacé exceptionnellement dans l’axe, le Français a prouvé sa polyvalence en remplissant son rôle sans faute. C’est même lui qui est monté aux avant-postes et qui égalisa d’une superbe tête plongeante (77e).

Toia (4) : Courageux, il se fait encore parfois piéger par les attaquants adverses. Le penalty qu’il provoque semble pourtant sévère de la part de l’arbitre.

Bernardello (5) : On ne pourra jamais retirer son courage et son abnégation. Tout ne fut pas parfait, mais Bernardello a le mérite de se battre jusqu’au bout.

Donadel (5) : Parfois jouant juste, le milieu italien a délivré un superbe ballon à Camara pour l’égalisation. Mais parfois, il perd des ballons facilement, ce qui n’est pas forcément une bonne chose pour un milieu défensif.

Salazar (6) : Un début de match encourageant avec un peu de créativité et de folie dans un couloir qui ne demande que ça. Salazar a du talent c’est indéniable. Reste à savoir l’utiliser à bon escient et ne pas dribbler à 25 mètres de ses buts… surtout quand on perd le ballon. Remplacé par Mancosu (65e), qui a failli marquer un but superbe mais sa tentative fut non cadrée (86e).

Piatti (6) : Techniquement encore, le milieu argentin a montré qu’il était très fort. Il fut dangereux sur un superbe mouvement à trois ponctué par une passe de Drogba, mais Piatti butait sur le gardien (10e). Encore sur une passe de Drogba, son tir passa tout proche du but américain (80e). À plusieurs reprises, sa combativité dans les duels et ses replis défensifs ont laissés à désirer. Il a pourtant eu le mérite d’animer la fin de match.

Venegas (4) : Mis à part sa tête sur un centre de Salazar sauvée de justesse par le gardien du D.C., Venegas fut plutôt discret. Dans son couloir gauche, il a peiné à faire la différence. Remplacé par Oduro (61e), qui a raté à peu près tous ses centres.

Drogba (5) : L’attaquant solide de l’Impact a-t-il perdu de sa superbe? Ce ne sont plus les mêmes passes laser, plus la même précision chirurgicale ou cette terrible efficacité devant le but. Témoin, cette reprise à bout portant repoussée par le gardien (65e). Ce n’était pas un mauvais match pour l’Ivoirien, mais il nous a habitué à tellement mieux.

Autres articles intéressant

Le CF Montréal remporte la Coupe des Voyageurs
Tour de MLS du 15 novembre : la revanche américaine
Tour de MLS du 12 novembre : Le Canada en route vers le Qatar ?