PLSQ : Ottawa South United trop fort pour le FC Laval

Ottawa South United s’est imposé sur la pelouse du FC Laval hier soir. L’équipe ontarienne, renforcée par des U17, reste à quelques points du Final Four.

Ottawa South United démarrait mieux la rencontre que son adversaire. Le FC Laval éprouvait de la peine à sortir le ballon proprement de son camp et ce sont bien les Ontariennes qui se créaient les opportunités. Mattson Strickler se présentait devant la gardienne Justine Piché mais le dernier rempart fut le plus prompt (14e). Katherine Chadwick (20e) et Claire Rea (24e) tentaient leur chance de loin mais là aussi Justine Piché restait vigilante. Pour l’une de leurs rares incursions dans le camp adverse, les Lavaloises trouvaient l’ouverture d’un coup franc complètement excentrée de Sara Trandji qui loba Ashley Pitcher (1-0, 39e). Ottawa réagissait de suite avec une frappe terrible de Claire Rea qui heurta la barre transversale (40e).

En deuxième période, Mattson Strickler débordait côté droit et centra en retrait pour Zoe May, seule au point de penalty, qui tira sur Justine Piché, auteur d’un bon réflèxe pour garder le ballon (54e). Sur le contre, Donya Salomon-Ali lança Stephie-Ann Dadaille qui tenta de tromper Ashley Pitcher du bout du pied mais la gardienne ontarienne sut arrêter le ballon (55e). Les espaces étaient de plus en plus nombreux dans la défense québécoise et Mattson Strickler s’engouffra dans plusieurs brèches : l’une pour tirer mais Justine Piché s’interposa (64e), une autre pour centrer mais la défense contrait in extremis et une troisième fois pour centrer sur Claire Rea qui butait à son tour sur la gardienne lavaloise décidément inspirée (69e). Finalement, un débordement d’Isabelle Boult permettait à Mattson Strickler de se trouver en position favorable face au but et, cette fois-ci, l’attaquante ne laissa pas passer l’opportunité (1-1, 72e). Ottawa continuait à faire mal et après un nouveau tir de Mattson Strickler au-dessus (73e), Isabelle Boult profita d’un contre pour tenter sa chance à l’entrée de la surface de réparation. Cette fois-ci, Justine Piché était battue (1-2, 78e). Le FC Laval était incapable de réagir malgré une incursion de Sara Trandji dont la frappe fut bien maîtrisée par Ashley Pitcher (90e+5).

FC LAVAL – OTTAWA SOUTH UNITED : 1-2 (1-0).
Arbitres : Mme Zielinski, assistée de Mme Lafortune, M. Maiorana et Mme Aube.

Buts : Trandji (39e) pour FC Laval ; Strickler (72e), Boult (78e) pour Ottawa South United.

Ils ont dit

Angelo Jean-Baptiste (coach du FC Laval) : « C’est très décevant. On a beaucoup souffert. Ottawa s’est plus appliqué que nous. Je savais que la saison allait être difficile mais pas à ce point-là. Quatorze filles nous ont laissé tomber la veille du début de saison. Que peut-on faire? »

Anthony Vassallo (coach d’Ottawa South United) : « C’est une victoire méritée. Nous avons dominé dans plusieurs zones du terrain, on s’est procuré beaucoup d’occasions. On a bien pressé et bien défendu. C’est très positif surtout avec plusieurs joueuses U17. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

PLSQ : Celtix en maîtrise sur la pelouse de Monteuil
Pourquoi les joueuses québécoises ont la cote en Europe ?
La « renaissance » de Michaël Palomo Attivisimo au Québec