Blainville a finalement eu raison de Longueuil

AS Blainville (2e) – CS Longueuil (5e) : 4-1 (1-1).

Buts : Leconte (6e), Dagrou (46e), Mayard (69e), Pilon Saint-Louis (90e+4) pour Blainville ; Mimoun (25e) pour Longueuil.

Blainville voulait les trois points, mission accomplie! Mais le début de rencontre n’était franchement pas évident : « Longueuil aurait pu bénéficier d’un penalty au bout de quelques secondes de jeu, reconnait Emmanuel Macagno, l’entraîneur de l’ASB. Notre adversaire nous a mis en difficulté pendant une bonne trentaine de minutes. J’ai dû remanier mon équipe à la pause et ensuite nous avons assumé notre rang. » D’ailleurs, les Blainvillois ont pris l’avantage une minute à peine après la reprise de la deuxième période : « J’avais eu plusieurs défections le jour même, explique le technicien. Ce n’est pas une excuse car Longueuil a bien joué, mais j’ai dû changer l’organisation pour que certains prennent leurs repères. » Au classement, Blainville revient à deux points du leader Mont-Royal-Outremont et prend un peu de distance avec Lakeshore. Tout bénéfice !

Pour Longueuil, le score est difficile à accepter. L’entraîneur Anthony Rimasson estime que son équipe aurait mérité mieux : « On était vraiment bien organisé. On tire même sur le poteau. Il a fallu un coup de génie de Leconte pour nous déstabiliser avec un but de cinquante mètres. Ensuite, nous avons bien réagi. Les jeunes ont fait une bonne prestation à l’image de Sofiane Rahmani qui a fait preuve d’abnégation et de concentration. » Le coach regrette surtout ce début de deuxième période lors duquel son équipe encaisse un but très rapidement : « On est encore dans le vestiaire. Par la suite, nous n’avons jamais fermé le jeu et les individualités de Blainville ont fait la différence. »

Autres articles intéressant

George-Éric Painson, l’enfant de Mont-Royal Outremont, à la tête de la PLSQ féminine
Christian Chavrier (Lanaudière-nord) : « Beaucoup de respect pour ce territoire »
Amro Radwan, entraîneur de la PLSQ féminine du FC Laval