Blainville et Gatineau comptent leurs blessés

Blainville (2e) – Gatineau (4e), samedi 16h, au parc Blainville.

Nabil Aouadi est ambitieux. Le coach gatinois veut accéder au podium. Pour cela, il compte bien remporter les trois points sur la pelouse de Blainville : « On est très motivé. Certains joueurs obtiennent encore une chance pour montrer leur valeur avant la finale. » Le technicien a même fait appel à des joueurs de la réserve car il fait face à une cascade d’absences : « J’ai une équipe complète indisponible. Certains feront leurs grands débuts en PLSQ. Anciens et jeunes, tout le monde est concerné par l’objectif! »

Du côté de Blainville, Emmanuel Macagno doit faire face à six défections. Le coach de l’ASB souhaite pourtant obtenir les trois points : « Cela fait un moment que l’on n’a pas gagné en championnat, explique-t-il. J’ai fait appel à des jeunes pour les lancer au niveau PLSQ. Cela permettra aussi à ceux qui jouent moins de pouvoir se montrer. » Néanmoins, les deux équipes affichent une dynamique différente : « Je m’attends à un match compliqué, poursuit Emmanuel Macagno. Gatineau reste sur de bons résultats mais notre objectif est de dépasser trente points à la fin de la saison. » Il reste cinq matchs pour y arriver.

Autres articles intéressant

George-Éric Painson, l’enfant de Mont-Royal Outremont, à la tête de la PLSQ féminine
Christian Chavrier (Lanaudière-nord) : « Beaucoup de respect pour ce territoire »
Amro Radwan, entraîneur de la PLSQ féminine du FC Laval