Le FC Laval stoppe l’élan de St-Laurent

Le FC Laval a mis un terme à la série de victoires de St-Laurent hier soir au collège Montmorency (2-0). Les joueurs de Nicholas Razzaghi restent en tête du classement de la PLSQ mais la course est totalement relancée!

Les Lavallois s’appliquaient à mettre une haute intensité dès les premières minutes. Riad Bey servit de la tête Rickson Aristilde dont la frappe fut repoussée par le gardien Peter Scuccimarri (7e). St-Laurent n’était pas vraiment dangereux jusqu’à une ouverture de Nathan Goulet dans le dos de la défense pour Saad Chaouki qui centra avec puissance mais Yann Touali manqua la balle de peu alors que le but était grand ouvert (11e). Très actif sur son côté droit, Patrick Nzamzimfura centra en retrait pour Mohamadou Sylla qui frappa largement au-dessus des cages lavalloises (15e). St-Laurent eut une sacrée frayeur lorsque Riad Bey contra une relance puis sprinta vers le ballon aux abords de la surface. Sorti de son but, Peter Scuccimarri tacla en retard le joueur et reçut un carton jaune. Sur le coup franc, la tête de Nehemie Kenguena passa au-dessus des cages (19e). Les deux équipes se tenaient en respect mais sur un long ballon a priori anodin, Peter Scuccimarri, probablement aveuglé par le soleil, relâcha le ballon. Rickson Aristilde s’empressa de le catapulter dans les buts (1-0, 41e)! Sur l’action, le gardien de St-Laurent dut sortir blessé et remplacé par Jordy Kerlegrand. St-Laurent réagit sur une nouvelle offensive de Patrick Nzamzimfura dont le centre fut capté en deux temps par Jordan Tisseur devant la menace Yann Touali (45e+2).

Le FC Laval ne lâchait pas son emprise en deuxième période. Un pressing de Rickson Aristilde permit à Shaloom Chimpuki de s’ouvrir une fenêtre de tir mais cela passait au-dessus (46e). Solide sur le front de l’attaque, Adama Sissoko bénéficiait d’une ouverture de Ryad Bei pour se présenter devant Jordy Kerlegrand mais le dernier rempart de St-Laurent remportait son duel (57e). Adama Sissoko servait Rickson Aristilde qui partit au but. Sa frappe fut sauvée sur la ligne par un défenseur, Josue Youta reprenait mais manquait le cadre (70e). Le leader se revigorait et se montra dangereux à deux reprises : d’abord sur une frappe de Paymon Kabiri bien captée par Jordan Tisseur (71e) puis sur une tête de Shaquille Michaud sur corner qui passa juste à côté des buts (72e), Mais sur une nouvelle action d’Adama Sissoko, intenable en deuxième période, Rickson Aristilde centra sur Josue Youta qui ne manqua pas la cible (2-0, 75e). Yann Touali tenta de sonner la rebellion en effaçant son adversaire direct puis en frappant à l’entrée de la surface mais le ballon heurta le poteau (79e). St-Laurent poussait et a failli réduire la marque sur un corner où la défense lavalloise se dégageait dans une forêt de jambes (89e). Yann Touali tenta de nouveau de marquer de la tête sur corner mais un défenseur suppléa Jordan Tisseur (90e+3). Josue Youta eut la dernière occasion pour aggraver la marque mais Jordy Kerlegrand remporta son duel (90e+5).

FC LAVAL – ST-LAURENT : 2-0 (1-0).
Buts : Aristilde (41e), Youta (75e).

Ils ont dit

Boubacar Coulibaly (coach du FC Laval) : « J’apprécie ce que fait St-Laurent depuis le début de saison car c’est une équipe offensive. Elle fait partie des grosses cylindrées de PLSQ. De notre côté, on a fait un match complet. On voulait être mieux avec le ballon et c’est plutôt réussi avec autant de 18 ans. Notre deuxième place est le fruit du travail entrepris depuis la saison dernière. La présence de Wandrille Lefèvre aide beaucoup. Nos résultats actuels ne sont pas une surprise pour nous. »

Nicholas Razzaghli (coach de St-Laurent) : « C’était un bon match. On a eu des hauts et des bas durant la rencontre. Nous avons manqué de finition car on a eu des occasions pour marquer. Mais le positif est le fait que nous restons premiers. »

Julien Dubois

Autres articles intéressant

Commnuniqué du club de St-Laurent après la fin de match contre Mont-Royal Outremont
St-Laurent battu, FC Laval possiblement champion de PLSQ
Le CS Roussillon veut garder et valoriser ses jeunes à travers une licence provinciale