PLSQ : Blainville tient le Dynamo de Québec en respect

Dans le cadre de sa préparation, le Dynamo de Québec affrontait hier pour la première fois une équipe de PLSQ, en la personne de Blainville. Si les hommes d’Edmond Foyé ont dominé cette rencontre amicale, les coéquipiers de Pierre-Rudolph Mayard ont rivalisé au tableau d’affichage (1-1).

L’effervescence monte du côté de Québec. Avant le coup d’envoi de l’équipe régionale en PLSQ le 14 mai, les supporteurs du Dynamo se manifestent de plus en plus nombreux du côté du stade Honco : « Trois cents personnes étaient présentes samedi dans les tribunes, sourit le coach Edmond Foyé. On ne peut que les remercier de ce soutien avec une mention spéciale à la section Ludovica. »

Bastien Aussems permit de maintenir l’ambiance festive en ouvrant la marque d’une frappe croisée (1-0, 8e). Dominatrice, l’équipe régionale poussait mais ne parvenait pas à tuer le match. Au contraire, Blainville revenait avant la pause grâce à son buteur, Pierre-Rudolph Mayard, Ballon d’Or la saison dernière, auteur d’une frappe de 25 mètres qui termina sa course sous la barre (1-1, 34e) ! Les joueurs d’Emmanuel Macagno, privés de plusieurs éléments, ont défendu avant de mieux finir le match. Ce scénario a permis à Edmond Foyé de mettre son groupe face à la réalité : « Notre équipe, prête et au complet, a dominé mais n’a pas su battre une équipe de Blainville incomplète et moins avancée que nous dans sa préparation, analyse le technicien. Nous avons manqué de réalisme. Nous avons certainement le talent mais il va falloir un an pour acquérir l’expérience dont bénéficient Blainville et Mont-Royal Outremont! » L’arrivée de Mathieu Nart, ancien attaquant de D3 belge, pourrait combler une partie de ce manque.

Au rayon des imperfections, le coach du Dynamo regrette le comportement de son équipe : « On a mal géré nos temps faibles. Après l’égalisation, on a abandonné nos principes de jeu en opérant de longs ballons. Pendant ces dix minutes, on peut prendre trois buts contre une équipe de Blainville en pleine possession de ses moyens et perdre une rencontre en ayant l’impression d’avoir dominé le match. »

Retard de préparation

De son côté, Emmanuel Macagno n’a pas tiré d’éléments essentiels de ce match. L’entraîneur de Blainville a commencé la préparation de son équipe après celle du Dynamo : « On s’attendait à subir et c’est ce qui est arrivé. On a su faire le dos rond avec beaucoup de jeunes et Pierre-Rudolph Mayard (dixit Papouche, NDLR) nous marque un but dont il a le secret. »

De cet affrontement, le technicien retient certains aspects positifs : « Le Dynamo de Québec a de belles qualités collectives et individuelles. On est content de jouer une rencontre de ce niveau mais nous n’avons rien montré tactiquement puisque nous avons travaillé exclusivement du foncier jusqu’à présent. Pour moi, l’essentiel est de n’avoir à déplorer aucun blessé et de pouvoir travailler avec tout le groupe la semaine prochaine. Notre physio avait les bras croisés à la fin du match. C’est un détail pour un spectateur, mais c’est beaucoup pour un entraîneur! Désormais, il va falloir rattraper ce retard au niveau de la préparation. »

DYNAMO DE QUÉBEC – AS BLAINVILLE : 1-1 (1-1)
Buts : Aussems (8e) pour le Dynamo ; Mayard (34e) pour Blainville.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

George-Éric Painson, l’enfant de Mont-Royal Outremont, à la tête de la PLSQ féminine
Christian Chavrier (Lanaudière-nord) : « Beaucoup de respect pour ce territoire »
Amro Radwan, entraîneur de la PLSQ féminine du FC Laval