PLSQ féminine : Monteuil frappe un grand coup contre Blainville

L’affiche entre Monteuil et Blainville a tenu ses promesses. Les Lavalloises ont eu le dernier mot en fin de match grâce à leur jeune attaquante Audrey Chelsie François. Un nom à retenir.

Monteuil démarrait bien la rencontre et s’installa dans le camp de Blainville. Julia Liguori ouvrit la marque habilement en reprenant de volée un centre de Marika Guay (1-0, 6e). Les Blainvilloises réagirent rapidement et accentuèrent leur pressing qui gêna la relance lavalloise. Sur un long centre, Valérie Sanderson était à la lutte aérienne avec la gardienne Kelly Cantin. L’attaquante récupéra le ballon et servit en retrait Sarah Humes dont la tentative fut déviée in extremis en corner par une défenseur (9e). Sur un nouveau centre, Sarah Humes tacla le ballon pour le pousser dans le but mais Kelly Cantin le dévia encore en corner (10e). Sur celui-ci, Kaylane Hogue trouva la tête de Mégane Sauvé mais un genou lavallois au premier poteau empêcha le ballon d’entrer (10e). Mégane Sauvé récupéra un ballon côté gauche, s’échappa le long de la ligne de touche, redressa sa course vers le but et tenta sa chance mais son ballon s’échoua sur la barre transversale (21e). Monteuil s’engouffra dans la surface de réparation adverse grâce à une passe de Kaitlyn Fournier pour Anyssa Ibrahim mais le tir de l’attaquante était trop croisé pour inquiéter Andreanne Dubeau (26e). Les joueuses d’Amro Radwan terminaient mieux la première période avec un corner de Karima Lemire dévié par Andreanne Dubeau sur la transversale et un tir de 25 mètres de Frédérique St-Jean qui passa tout près de la lucarne (41e).

Blainville ne relâchait pas ses efforts en deuxième période. Suite à une tête de Valérie Sanderson, Sarah Humes devançait la défense lavalloise pour égaliser d’un tir placé (1-1, 50e). Tout était à refaire pour Monteuil… qui a trouvé la solution sur l’action suivante : la défense de Blainville se mit en difficulté sur un centre de Léonie Portelance. Marika Guay récupéra le ballon à l’entrée de la surface et le mit hors de portée d’Andreanne Dubeau (2-1, 51e)! La gardienne de Blainville stoppa ensuite facilement une tentative lointaine mais puissante de Frédérique St-Jean (61e). La rencontre était équilibrée et bascula une première fois : sur un corner de Kaylane Hogue, le ballon finissait sa course sur le bras d’une défenseur de Monteuil. Nathalie Brunelle égalisa sur penalty (2-2, 66e)! Monteuil se montra dangereux en profitant de certains espaces et Kaitlyn Fournier fut proche de marquer lorsqu’elle poussa le ballon vers le but alors qu’Andreanne Dubeau était à terre. Mais la portière de Blainville était bien suppléée par sa défense (75e). Tout juste rentrée, Audrey Chelsie François se mit rapidement à son avantage. Sur un ballon peu évident, la buteuse U18 prit de vitesse la défense de Blainville dès le milieu de terrain et s’en allait battre Andreanne Dubeau d’un tir croisé (3-2, 77e). Monteuil attendait son adversaire pour mieux le contrer et Kaitlyn Fournier vit son tir contré passer juste au-dessus des buts (83e). Blainville eut une occasion d’égaliser par Nyota Katembo mais sa frappe de vingt mètres heurta le poteau (87e)!

MONTEUIL – BLAINVILLE : 3-2 (1-0).
Arbitres : M. Fréchette, assisté de Mme Lafortune, M. Cloutier et M. Kappert.
Buts : Liguori (6e), Guay (51e), François (77e) pour Monteuil ; Humes (50e), Brunelle (66e) pour Blainville.

Ils ont dit

Amro Radwan (coach de Monteuil) : « C’est un virage pour le titre PLSQ! Nous sommes dans une série où nous devons jouer Beauport, Blainville et Pierrefonds en une semaine. C’était une grosse préparation et les filles ont montré beaucoup d’éthique de travail. J’aurais aimé garder un peu plus le ballon. L’effort défensif nous fait gagner le match. Une bonne défense ou une interception nous permet d’amorcer nos offensives avec davantage de confiance. Maintenant, nous allons affronter Pierrefonds. La pression est sur nos adversaires car elles doivent jouer contre les équipes de tête par la suite. C’est un beau défi pour nous et nous devons finir le travail. »

Jean-Lou Gosselin (coach de Blainville) : « Mathématiquement, le titre n’est pas encore perdu. Mais assister à un tel match montre que la PLSQ est une belle ligue de niveau mondial féminin. On voit de très bonnes joueuses avec de très bons coachs. Les filles ont tout donné et cela s’est joué à pas grand-chose. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Hailey Walsh (Gee-Gees) ready to realize her dream in Europe
Tour d’Europe du 3 décembre : Cristiano Ronaldo passe le cap des 800 !
Manchester – United – Arsenal : les notes des joueurs