PLSQ : Première victoire de St-Hubert contre Blainville !

Le CS St-Hubert a fêté son dernier match à domicile de PLSQ en prenant les trois points face à l’AS Blainville. Une victoire spéciale pour François Bourgeais qui n’avait jamais battu Emmanuel Macagno auparavant.

Avec 26 points et une quatrième place actuelle, le CS St-Hubert réalise l’une de ses meilleures saisons en PLSQ masculine. Remarquée pour sa qualité de jeu et la jeunesse de son équipe, la formation de François Bourgeais termine l’exercice 2021 en haut de l’affiche grâce à sa première victoire contre l’AS Blainville, le champion sortant : « Blainville était toujours soit trop fort, trop efficace ou trop matûre. Il y avait toujours beaucoup de trop », explique le technicien hubertain. « Cette fois, les faits de match ont tourné en notre faveur. On a essayé d’être à la hauteur de nos adversaires et cela nous a souri. Ce Blainville-là n’était pas moins fort que ceux des années précédentes. » Battre Blainville est déjà une sacrée performance. Mais parvenir à mettre quatre buts à l’une des meilleures défenses de ce championnat témoigne d’un très fort potentiel offensif : « L’effectif était le même que celui qui a perdu la semaine dernière face au FC Laval, précise le coach. Les garçons ont mieux répondu aux exigences de la compétition. Ils sont très à l’écoute et solidaires. »

Pourtant, c’est Blainville qui ouvrit la marque par Gino Temguia (0-1, 13e). St-Hubert répliqua avec Dalin Saheb par deux fois avant la mi-temps : la première sur une récupération haute puis un service de Cédrick Adamou (1-1, 17e) et la deuxième sur une passe en profondeur de Quentin Bourgeais (2-1, 36e). « On a mis quelques minutes à entrer dans le match, confie François Bourgeais. Il fallait faire attention à Maxime Leconte qui est toujours prêt à exploiter toute liberté s’offrant à lui. A la pause, on ne s’est pas enflammé. » St-Hubert creusa ensuite l’écart sur un centre de Wesley Wandje pour Aylan Khenoussi (3-1, 50e) avant que le même Wesley Wandje ne scelle le sort de la rencontre sur une frappe dans la surface après avoir éliminé deux adversaires (4-1, 72e). Nicolas Bertrand redonna espoir au champion sortant (4-2, 83e) mais les jeunes de la Rive-Sud de Montréal tenaient bon jusqu’au coup de sifflet final : « Je n’ai exulté sur aucun des buts, glisse François Bourgeais. J’ai un immense respect pour Blainville et tout ce que cette formation a accompli ces dernières années. Je suis content du jeu développé face à ce genre d’équipes. Les garçons ont fait énormément de chemin depuis la défaite contre cette même équipe en 2017 (0-9, NDLR). » Ce résultat permet à Mont-Royal Outremont, vainqueur sur la pelouse du Celtix (1-2) de remporter la PLSQ!

ST-HUBERT – BLAINVILLE : 4-2 (2-1).
Buts : Saheb (13e, 17e), Khenoussi (50e), Wandje (72e) pour St-Hubert ; Temguia (13e), Bertrand (83e) pour Blainville.

La rédaction de justesoccer.com

Autres articles intéressant

Les Citadins féminins remportent un match important contre les Martlets
UQAM : « Un brassard en hommage à Véronique Laberge »
Cavalry prend la tête de la CPL !