Longueuil efficace devant un Mont-Royal Outremont impuissant

Coup double pour Longueuil grâce à sa victoire hier soir contre Mont-Royal Outremont au stade Laurier (3-1). Les joueurs de la Rive-Sud mettent leurs distances avec leur adversaire de cette fin de semaine et se rapprochent du duo de tête St-Laurent – FC Laval.

Précis, les Longueuillois prirent l’avantage sur leur première véritable action : Florent Masclet trouvait sur le flanc gauche Junior Camara. Zakarya Koroghli laissa passer le centre pour Kévin Le Nours qui profita de l’aubaine pour catapulter le ballon dans les filets (1-0, 8e). Mont-Royal Outremont gardait la sphère mais n’arrivait pas à se montrer réellement dangereux. Finalement, Maxime Oliveri hérita du ballon dans la surface mais écrasa son tir, sans danger pour le gardien Valentin Lamoulie (26e).Sur l’action suivante, Billal Qsiyer tenta en force un coup franc excentré mais le dernier rempart longueuillois mettait les poings (28e). Maxime Oliveri trouva Mouad Ouzane à l’entrée de la surface : le puissant attaquant se retrouva face au gardien et s’écroula mais l’arbitre refusa d’accorder le penalty et avertit le joueur pour simulation (36e). Mouad Ouzane, encore lui, fit une nouvelle différence en effaçant deux joueurs mais buta sur Valentin Lamoulie, sorti à sa rencontre (45e).

Même scénario en deuxième période avec une équipe de Longueuil qui attendait son adversaire dans sa partie de terrain. Paul Moras lança en profondeur Flavio Colasanti mais Valentin Lamoulie devança l’attaquant de justesse (52e). Puis, le premier tournant du match arriva : déjà averti en première période, Mouad Ouzane contesta avec véhémence une faute sifflée contre lui. Il fut expulsé pour contestation (59e). Longueuil profita de sa supériorité numérique pour placer une attaque : Zakarya Koroghli trouva en retrait Kévin Le Nours dont la frappe flirta avec la lucarne de Gabard Fénelon (60e). Longueuil jouait plus haut et Kévin Le Nours se retrouva seul face au gardien du MRO et s’écroula suite au contact avec ce dernier. L’arbitre jugea qu’il n’y avait pas penalty et donna un deuxième carton jaune pour le milieu de terrain, déjà averti en début de rencontre. Les deux équipes évoluèrent à dix (63e). Faute de pouvoir se montrer dangereux dans la surface, les Griffons tentaient leur chance de plus loin à l’image de Maxime Oliveri qui déclencha une frappe puissante que Valentin Lamoulie dut claquer en corner (66e). Billal Qsiyer trouva Flavio Colasanti face au but mais l’attaquant italien ne cadrait pas sa tentative (68e). Longueuil attendait son heure. Elle vint sur un dégagement de Valentin Lamoulie pour Souleymane Camara. Le Longueuillois joua un une-deux avec Olivier Langue-Dubé et réalisa un lob magnifique de 30 mètres pour aggraver la marque (2-0, 76e). Mont-Royal Outremont continuait de pousser et Greguy Saint Simon était à deux doigts de reprendre un centre de Flavio Colasanti (84e). Mais c’est Longueuil, diablement efficace, qui fit une nouvelle différence sur un contre avec une passe en profondeur de Pedro Gulli pour Dalin Saheb qui ne manquait pas l’offrande (3-0, 84e). Le MRO s’entêta et fut récompensé d’une frappe puissante de Boubacar Dukuray (3-1, 86e). Sur l’action suivante, l’attaquant de Mont-Royal Outremont fut trouvé en profondeur mais se télescopa avec Valentin Lamoulie hors de la surface. Expulsé directement, le gardien longueuillois contesta puisque le juge de touche avait signalé un hors jeu au préalable mais un défenseur de Longueuil aurait touché le ballon, ce qui remit la position de l’attaquant licite. Longueuil termina la rencontre à neuf mais sans conséquence (89e).

LONGUEUIL – MONT-ROYAL OUTREMONT : 3-1 (1-0).
Buts : Le Nours (8e), S. Camara (76e), Saheb (84e) pour Longueuil ; Dukuray (86e) pour Mont-Royal Outremont.
Expulsions des Longueuillois Le Nours (63e) et Lamoulie (89e) ; du Montréalais Ouzane 59e).

Ils ont dit

François Bourgeais (coach de Longueuil) : « On est bien entendu très contents des trois points. Je suis très exigeant avec mon équipe car on pourrait encore mieux jouer. On travaille pour cela toute la semaine. Au coup d’envoi, j’avais 7 joueurs de 20 ans ou moins encadrés par 4 « expérimentés ». Mes joueurs intermédiaires manquaient de rythme en raison d’absence ou de blessure mais certains ont pu rentrer en cours de rencontre. Neuf matchs, c’est encore long. On fera le mieux possible avec ces garçons remplis d’abnégation. »

Luc Brutus (coach de Mont-Royal Outremont) : « On a eu des chances mais nous sommes incapables de marquer. C’est la même rengaine depuis plusieurs matchs : nous ne sommes pas efficaces dans le dernier tiers. Mais ce n’est pas fini : j’attends de mes joueurs qu’ils aient un comportement professionnel jusqu’à la fin. »

Julien Dubois

 

Autres articles intéressant

Commnuniqué du club de St-Laurent après la fin de match contre Mont-Royal Outremont
St-Laurent battu, FC Laval possiblement champion de PLSQ
Le CS Roussillon veut garder et valoriser ses jeunes à travers une licence provinciale