PLSQ : Mont-Royal Outremont continue de chasser Blainville, Fabrose corrige le FC Lanaudière

Blainville vainqueur à Longueuil samedi, Mont-Royal Outremont a su garder le contact avec le leader de la PLSQ en corrigeant le Dynamo de Québec dimanche. De son côté, Fabrose bénéficie encore de l’effet « Aziz Ahmamad » et n’a pas fait de détail face au FC Lanaudière.

Anthony Rimasson a présenté une jeune équipe samedi au parc Laurier pour affronter le leader Blainville : « Je comptais sept absents et j’ai donc aligné une majorité de joueurs âgés entre 18 et 20 ans au coup d’envoi. On a su embêter notre adversaire en jouant bas pour limiter les effets de la vitesse de ses attaquants. » Mais cela n’a pas empêché Rivard de se battre sur le côté droit pour récupérer un ballon et centrer devant le but pour Mayard qui ouvrait la marque (1-0, 31e) : « On n’a pas su rivaliser, on s’est créé moins d’occasions et nous avons encaissé un deuxième but sur un contre en fin de match car j’avais mis quatre attaquants sur le terrain, poursuit le coach du CSL. Je tiens aussi à féliciter les arbitres qui ont réalisé une prestation sans faute. »

Le succès de Blainville a mis Mont-Royal Outremont face à une obligation de gagner contre le Dynamo de Québec. Mission accomplie pour les hommes de Luc Brutus, entraîneur satisfait cette fois-ci par la manière (4-1) avec un pourcentage de passes réussies de 86% : « J’ai apprécié notre prestation, surtout en première demie. On commence à voir le lien entre les joueurs, les automatismes se créent. » Le coach du MRO retient aussi le nombre de buts marqués : « En plus, ce sont des buts travaillés. On avait prévu un équilibre de l’équipe en juillet, on est dans les temps. » Du côté du Dynamo de Québec, la déception est là mais Edmond Foyé relativise : « Avec six titulaires absents, on savait qu’on allait souffrir. On est dans un période délicate et il faut savoir faire le dos rond pour laisser passer l’orage. On doit trouver les armes pour s’en sortir. » Les raisons d’y croire : son équipe a remporté 50% des duels.

En bas de tableau, Fabrose poursuit sa remontée après son nul contre Gatineau (0-0). Les hommes d’Aziz Ahmamad ont remporté la plus large victoire en PLSQ cette saison en infligeant cinq buts (5-0) au FC Lanaudière, tout en faisant preuve d’une grande efficacité après avoir tiré 11 fois au but : « On avait travaillé sur les lacunes de notre adversaire cette semaine à l’entraînement, explique l’entraîneur. L’organisation et la transition étaient importantes. On a aussi été chanceux car le FCL a manqué des occasions et nous avons pu profiter de contre-attaques. J’ai aussi travaillé sur l’estime de soi et la confiance de mes joueurs. »

Classement PLSQ

Crédit Photo : Audrey Magny

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

PLSQ : Chaudière-Ouest nouveau venu en féminine
PLSQ : Celtix en maîtrise sur la pelouse de Monteuil
Pourquoi les joueuses québécoises ont la cote en Europe ?