PLSQ : St-Laurent gagne à nouveau, le Noir et Or voit rouge

Battu la semaine dernière par Mont-Royal Outremont (1-0), St-Laurent a repris au moins de manière provisoire sa place de leader de PLSQ en attendant le choc entre le MRO et le FC Laval demain soir. Les Laurentiens se sont imposés contre le Noir et Or (0-4), cet après-midi à L’Assomption face à un adversaire réduit à neuf.

St-Laurent s’installait dans le camp du Noir et Or d’entrée de jeu. La situation se débloquait sur corner : Abdoul Sakande sautait au deuxième poteau pour rabattre le ballon devant le but, là où l’attendait Yann Toualy qui concrétisait, libre de marquage (0-1, 5e). Le Noir et Or laissait la possession à son adversaire et attendait son heure pour contrer. Pendant ce temps, Quentin Bourgeais trouvait Wesley Wandje Djomze qui transmettait en profondeur pour Prince-Ivan NGinyu finalement mis en échec par le gardien lanaudois Samuel Gingras (26e). Sur l’action suivante, Abdoul Sakande récupéra le ballon pour le transmettre à Abdessamad Rafiq dont le centre fut repris par Loïc Kwemi qui tenta sa chance mais Samuel Gingras s’interposa (27e). Le Noir et Or commençait à pousser ses actions avec Achille Saman stoppé de justesse dans la surface par Abdoul Sakande et Nathan Goulet (29e). À peine le temps de relancer que Wesley Wandje Djomze trouva en profondeur Prince-Ivan NGinyu qui s’échappait vers le but. Babacar Ndiour tacla pour stopper son adversaire mais commettait la faute et fut expulsé en tant que dernier défenseur (30e). Réduits à dix, les hommes d’Aziz Dieng se rebellaient avec une récupération d’Antoine Henry dans les pieds d’Abdoul Sakande qui lui permit de s’ouvrir le chemin des buts. Mais le dernier rempart laurentien Peter Scuccimarri remportait son duel en déviant le tir (32e). Sur le corner, Otian Dagnogo effleura le ballon de la tête alors qu’il était seul face au but (33e)! Les Lanaudois pensaient trouver une ouverture sur une accélération de Daoud Mardi mais Nathan Goulet veillait au grain et tacla pour dégager (34e). St-Laurent reprit le contrôle du match mais ni Loïc Kwemi qui ne cadra pas sa frappe (43e), ni Yann Touali, dont la reprise sur un centre d’Abdessamad Rafiq manquait de puissance, ne purent faire la différence au tableau d’affichage avant la pause.

En deuxième période, les joueurs de Nicholas Razzaghi mettaient la pression sur leurs adversaires. Yann Toualy déborda côté gauche et centra en retrait pour Loïc Kwemi contré au dernier moment par Billy Syla (48e). Sur un contre, le Noir et Or réagit par une frappe lointaine d’Otian Dagnogo qui força Peter Scuccimarri à détourner en corner (50e). Mais c’est bien St-Laurent qui fit la différence sur un corner mal renvoyé par la défense. Loïc Kwemi tenta sa chance à l’entrée de la surface et marquait d’un tir croisé (0-2, 54e)! Le leader provisoire de PLSQ a failli corser l’addition sur un dégagement précipité de Samuel Gingras récupéré par Yann Toualy qui transmettait en une touche à Wesley Wandje Djomze mais le gardien lanaudois se reprit en déviant le ballon (56e). Yann Toualy accélèra et se montra à son avantage en fin de match. Il dribbla trois joueurs pour se retrouver face au but mais manqua la cible (61e). Servi par Quentin Bourgeais, il provoqua ensuite l’expulsion de Maxim Henry, coupable d’une faute en tant que dernier défenseur (69e). Le Noir et Or tenait bon à neuf autour d’Anas Sakine mais craquait à deux reprises en fin de match : sur un corner repris de la tête par Aleksandar Dimitrov (0-2, 89e) puis un contre mené par Élie Zafoe et conclu par Loïc Kwemi (0-4, 90e+2).

NOIR ET OR – ST-LAURENT : 0-4 (0-1).
Buts : Toualy (5e), Kwemi (54e, 90e+2), Dimitrov (89e).

Ils ont dit

Aziz Dieng (Coach du Noir et Or) : « On met des choses en place. Mais les beaux discours de la semaine ne sont pas appliqués les jours de matchs. On a rendu facile la tâche de l’adversaire. Il faut que l’on apprenne de nos erreurs, on manque un peu de maturité. Il faut être plus lucide dans les moments-clés. On va continuer notre apprentissage en voulant faire mieux lors de la phase retour tout en pensant à la saison suivante. »

Nicholas Razzaghi (coach de St-Laurent) : « J’ai constaté une réaction de mes joueurs après la défaite contre Mont-Royal Outremont. On était plus focus sur le gain des trois points. C’est une bonne chose car on met la pression sur nos deux aversaires du haut du tableau, le MRO et le FC Laval, avant leur confrontation demain soir. »

Julien Dubois

Autres articles intéressant

Le CS Roussillon veut garder et valoriser ses jeunes à travers une licence provinciale
AS Gatineau – Braves d’Ahuntsic : un match en deux actes sans fin
Les clubs québécois renoncent à leur droit de formation pour l’avenir de leurs joueurs